En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
MFR
MFR-chessy-soulouhete-maison
Facebook
Contact

L’Alternance pour Réussir Autrement

Formation gratuite en apprentissage !

L’Alternance pour Réussir Autrement

Formation gratuite en apprentissage !

Accueil > Présentation > L'alternance : Comment ça marche ?

L'alternance : Comment ça marche ?

Mfr Chessy Offres Emplois Alternance 2017

Alternance sous statut scolaire

Pour les formations en 2de Générale et Technologique et la filière du Bac Aménagements Paysagers, les élèves sont en alternance sous statut scolaire. C’est-à-dire que le jeune est bien en alternance école-entreprise avec un calendrier annuel prévoyant des temps de formation à la MFR et des temps en entreprise. Lorsque le jeune est en stage, la relation est formalisée avec l’entreprise, le jeune et sa famille ainsi que l’établissement. La convention de stage permet d’encadrer et réguler les relations tripartites et défini des objectifs pédagogiques.

L’encadrement juridique des formations par alternance sous ce statut a été légiféré par la Loi Rocard de 1984 en définissant la pédagogie des Maisons Familiales de « rythme approprié ».

 

Alternance en apprentissage

L’apprentissage concerne les jeunes de 15 à 25 ans et pas de limite d'âge pour une personne en situation de handicap (Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé-RQTH)

 

Toutes les formations par apprentissage en France sont gratuites pour les apprentis : du CAP au diplôme d’ingénieur. Le financement de la formation se fait par le Conseil Régional et la taxe d’apprentissage (impôt sur les entreprises à hauteur de 0.68% de la masse salariale brut). Pour l’apprenti(e), reste à charge le coût de la restauration et de l’internat.

Pour les formations du BTSA Aménagements Paysagers, le Bac Gestion Administration, le BTS Comptabilité et Gestion, le BTS Assistant de Manager, celles-ci sont conduites en apprentissage. Cela veut dire que le candidat est dans une posture de recherche d’un contrat de travail : le contrat d’apprentissage, encadré par la Code du Travail.

Un jeune qui souhaite effectuer sa formation par apprentissage doit bien avoir cela à l’esprit afin de mobiliser son réseau personnel : familial, amical et le réseau de la MFR de Chessy afin de mettre en place une vraie stratégie pour mettre un pied dans la porte de l’entreprise : passer un entretien d’embauche ! Vigilance, car la recherche d’entreprise n’est pas une mince affaire et que cela peut prendre plusieurs mois.

Légalement, le candidat qui obtient une promesse d’embauche peut ensuite faire sa formation. Le contrat de travail est établi par l’entreprise et enregistré par la chambre consulaire : Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de métiers et de l’Artisanat, Chambre d’Agriculture pour les entreprises du secteur privé. Dans le cas d’une collectivité locale, le contrat est enregistré par la DIRECCTE.

L’apprenti(e), ayant signé(e) son contrat de travail, bénéficie d’une rémunération variant de 25% (371€ brut) à 78% (1155€) du SMIC selon le niveau de formation et l’âge.

Pour toutes les formations par apprentissage, ne restez pas seul, venez nous rencontrer pour étudier votre projet professionnel et de stratégie de recherche d’emploi en apprentissage !

 

Alternance en formation adulte

L’alternance en formation adulte concerne un public de 18 à 60 ans.

Classiquement, nous travaillons avec des salariés et des entreprises en contrat de professionnalisation. Ce statut permet une approche très personnalisé selon les besoins de la personne et de l’entreprise.

Un contrat de professionnalisation peut s’établir sur 12 à 24 mois en CDD ou CDI.

Le financement se fait par l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), il n’y a pas de réductions de charges sociales e patronales.

Pour un salarié déjà en poste et désirant monter en compétences, la période de professionnalisation peut être sollicitée en accord avec le responsable d’entreprise.

La logique de la formation tout au long de la vie est de faire monter en compétences les collaborateurs, en accord avec la loi de mars 2014 via les entretiens professionnels.

De multiples dispositifs peuvent être mobilisés permettant la prise en charge des coûts pédagogiques et des salaires le cas échéant. Le CPF (Compte Personnel de Formation), a POEC (Préparation Opérationnelle l’Emploi Collective) sont des dispositifs mobilisables.

 

Discutez-en avec nous pour trouver la solution optimale !